La commission

Qu’est-ce que la « Com-Eco-Soc-SP » ?

La « Commission Économie, Social et Services Publics (Éco-Soc-SP) » fait partie des quelques 25 commissions thématiques d’Europe Écologie Les Verts.

Elle couvre tout le champ de économie, du Social et des Services Publics.
Pour faciliter ses travaux, la Commission est structurée en deux pôles, dont les responsables sont :
Pôle Économie  et Services Publics : Agnès Michel / agnesmichel@yahoo.com
Pôle Social : Cyrielle Chatelain / cyrielle.chatelain@gmail.com

 

A quoi sert la Commission Éco-Soc-SP ?

Elle contribue à la construction des positions d’EÉLV sur les questions économiques, sociales et relatives aux services publics. Des textes d’analyse, de positionnement et/ou de proposition sont régulièrement présentés aux militant/es, aux élu/es et aux membres des instances élues du parti, libres de les intégrer dans leurs raisonnements et leurs positions politiques, leurs formations, lors de débats, campagnes ou dans l’exercice de mandat. La Commission représente aussi EÉLV lors d’invitations ou de rencontres sur les thèmes de sa compétence.

 

Quels sont les sujets traités en particulier ?

La Commission Éco-Soc-SP aborde de nombreux sujets, dont certains font l’objet de groupes de travail permanents ou temporaires.

Dans le champ économique, sont abordés la crise financière et les moyens de la juguler, la transition écologique de l’économie, la fiscalité, le budget de l’État et de la Sécurité sociale … mais aussi, les PME, les nouvelles filières industrielles, le financement des entreprises, leur gouvernance… Citons aussi l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) parmi les thèmes majeurs discutés.

Dans le domaine social, le travail de la Commission porte sur les luttes contre le travail précaire, les moyens de changer et d’améliorer les conditions de travail, la réforme des retraites, la lutte contre les exclusions et, plus généralement, la question du financement de la protection sociale.
Dans la sphère des services publics, la Commission se concentre à définir ce que sont des services publics écologiques, dans leur périmètre et leur modalités. La question des fonctions publiques est également abordée.

Bref, autant de thèmes et de sujets essentiels pour Europe Écologie Les Verts, et pour lesquels chacun/e peut apporter ses réflexions, analyses, expériences et idées !

 

Quel fonctionnement pour la Commission ?

L’écriture des textes est réalisée collectivement et de manière participative au sein de la Commission, en travaillant avec des partenaires, des élus et avec les militants, afin d’assurer la diversité des réflexions. Les membres de la Commission Eco-Soc-SP sont régulièrement sollicité/es pour donner leur avis sur des textes, les co-écrire ou bien encore produire une contribution particulière, selon leurs compétences, disponibilités et champs d’intérêts. Les contributions sont ouvertes à toutes et à tous.

Les échanges et le travail entre membres s’opèrent principalement via des listes de diffusion. Pour autant, des rencontres physiques et/ou téléphoniques ont lieu régulièrement, réunissant des membres intéressé/es par des sujets particuliers, pour consolider le travail. Actuellement, plus de 400 personnes y sont inscrites, mais toutes ne participent pas activement. Certain/es suivent les échanges qui sont parfois informatifs, parfois délibératifs. D’autres les nourrissent par leurs analyses et leurs informations. Il n’empêche que les débats sur la liste de diffusion par mail sont souvent nourris et animés. Il y a une liste d’information : comm-economie-social-infos@listes.eelv.fr et une liste de débats : comm-economie-social-echanges-et-debats@listes.eelv.fr

Enfin, il arrive que certains travaux soient organisés avec d’autres commissions (par exemple un groupe de travail sur les mesures concernant les produits addictifs, conjoint avec la Commission Santé). Différents membres de la commission font le lien avec des groupes thématiques ou des commissions sur des thèmes voisins ou communs.

Au niveau du pilotage, la Commission est coordonnée par un bureau, renouvelé démocratiquement chaque année, lors de l’assemblée générale, tenue durant les Journées d’été. Pour pouvoir voter à l’assemblée générale, il faut adhérer à la Commission (10 € / an ), ce qui n’implique pas obligatoirement d’adhérer à EÉLV (mais il faut tout de même être écolo !). Cette adhésion permet à la Commission de financer certains événements, déplacements, ou faire venir des intervenants aux journées d’été par exemple.

 

Pour adhérer, c’est ici

Remonter